Découvrir
  1. Accueil
  2.  > 
  3. Jardins
  4.  > 
  5. Jardin au fil des Saison
  6.  > 
  7. Jardin en Octobre

Les Jardins du Rivau en Octobre

Les collections Végétales et les parfums

En Octobre, l’humidité de l’atmosphère renforce les parfums des roses Stanwell perpetual de couleur nacré et si parfumées aussi bien que les hybrides de Moschata comme Penelope et Felicia, Dusky maiden et Cornelia. A la fin du mois c’est le moment pour apprécier les parfums des chrysanthèmes d’autant que la fête des fleurs d’automne a lieu fin octobre.

Une autre des satisfactions du mois d’octobre est de pouvoir admirer la collection de variétés de pommes régionales cultivées au Rivau comme la Pépin de Bourgueil, la Lambron ou les anciennes variétés come les Api noirs, étoiles, les superbes Calville ou encore les Gros Jaune ainsi que les beaux fruits jaune des cognassiers.

Le mois d’octobre est sans nostalgie au Rivau, la lumière d’octobre dévoile de ravissantes scènes colorées que la belle saison a mené à maturité.

rose octobre

Roses d'octobre

Feuillages Cramoisis

Les rois des feuillages d’automne sont les Hydrangea quercifolia, arbustes aux feuilles acajous en forme de chêne. Ils illuminent la Cassinina déjà rouge de bonheur avec les baies des Viburnum opulus et des Euonymus europaeus fusain bonnet d’évêque et des cynorhodons du rosier Kifsgate. Le Cornus controversa vire au rouge. L’amélanchier du Canada Amelanchier lamarckii s’est habillé de rouge pourpre tandis que le feuillage pourpre des Berberis x ottawensis tourne au rouge.
À leurs pieds, le jardin rouge appelé au Rivau Chemin des fées : les dahlias Mascarade et Eole, les dahlias bishop of Llandaff continueront leur show jusqu’aux premières gelées du mois de novembre. Les Erythrine Crête de coq tentent de ravir l’attention aux graminées Imperata cylindrica ‘red baron’ qui n’en finissent pas de rougir du plaisir d’escorter les majestueuses Amaranthes ‘trompes d’éléphant d’un pourpre éclatant, compagnons des Persicaria amplexicaulis.
Autres graminées virant au rouge peuplant le Chemin des fées: les Miscanthus sinensis Afrika, Les Miscanthus purpurascens et les Panicums Shenandoah, les Schizachyrium scoparium Wild West : leurs feuillages et leur inflorescence se teintant de carmin faisant planner un nuage rougeoyant sur ce merveilleux jardin d’automne.

En octobre, même les grimpantes changent de couleur : les Parthenocissus quinquefolia, la vraie vigne vierge, se sont parés d’acajou et colorent ainsi les très vieux buis en arbre du jardin, la vigne de Cognée Vitis coignetiae se teinte de rouge orangé. Les Sumacs vinaigrier Rhus Typhyna Tiger eyes virent au cramoisi, mais leurs flambées sont fugaces.
Quant aux arbres : dès l’entrée des jardins du Rivau, la forme colonnaire du Malus Tchonowskii attire le regard. Ses feuilles duveteuses grises flamboient comme un dernier feu avant de s’éteindre pour l’hiver.
La collection de Pommiers d’ornement se teinte de rouge soit par les fruits ainsi le Malus Crittenden qui vire de couleur un plus tard. Ses beaux fruits rouges gros comme des cerises pendent au bout de ses branches garnies de feuilles vertes puis or à la manière des boules de sapin de Noel. Ou par le feuillage des Malus Cocinele, Aldenhamensis, spectaculaire lorsque leurs feuillages pourpres s’émaillent de rouille à l’automne. Le rare Malus Sieboldii charme avec ses adorables fruits jaunes pas plus gros qu’un pois. Mais sa parure d’automne est son principal attrait : ses feuilles dentées vertes se bordent de rouge.

rose octobre

L'allée des fées

Feuillages dorés et safranés

Au jardin du Petit Poucet, les Acer carpinifolium, érables à feuilles de charme, les Zantoxyllum simulans ou poivrier chinois, les Sorbus torminalis ou alisier, le Koelreuteria paniculata, le Parrottia persica et les arbustes Colutea arborescens, Clerodendron trichotomum prennent leurs atours d’or dès le mois d’octobre et tiennent compagnie aux Rudbeckias Herbstsonne de couleur topaze et aux Leycesterias Golden lanterns, arbres aux faisans aux feuillages jaunes.
Le feuillage de l’Aesculus parviflora le Pavier blanc tourne au souffre, tout comme les Cornus sanguinea Winter Beauty, tandis que le feuillage du Prunus maackii Amber Beauty Cerisier de Mandchourie vire à l’ambre comme pour faire la pige à son écorce orangé.
À la fin du mois, les feuilles dorées de l’arbre aux quarante écus Ginkgo biloba vont être les vedettes de ce festival de feuillages jaunes. Les arbustes aussi s’habillent d’or : les Callicarpa Bodinieri se teintent de jaune pour mieux mettre en valeur leurs baies violettes. Les Sorbarias tomentosa angustifolia se parent de mordoré tout comme les charmes Carpinus betulus du labyrinthe Alice au pays du Rivau. Les fleurs jaunes citron des Flavium glaucium vont leur tenir compagnie tout l’automne.

Encore plus safrané, le feuillage de l’Aesculus neglecta Erythroblastos tourne carrément à l’orange, rehaussé par la couleur miel des Solidagos canadensis les verges d’or. Les Fruits oranges du Diospyros Kaki Plaqueminier mettent l’eau à la bouche d’autant que l’arbre ombrage les tables du restaurant. Les magnifiques feuilles pennées des Arala elata se nuancent d’orange. Les roses anglaises ambrées de David Austin comme Leander ou Lady of Shalott ou Port Sunlight vont se succéder jusqu’au premier froid.

feuillages jaunes octobres

Solidago Canadesi

De nombreuses autres teintes

Les inflorescences des Panicums Dallas blue ont viré au rosé avec le mois d'octobre. Les cornus Alba silberica se nuancent de rose accompagnant les fusains ailés Euonymus alatus, un joli contraste avec les floraisons bleues des Aconitums Napellus ou casques de Jupiter.
Bleues aussi les floraisons des Aster nb Davey's True Blue et des Aster frikartii Mönch et des Cerastosigmas plumbaginoides qui vivent en communauté avec les dahlias Mascarade de la Casissinina

Les autres teintes des jardins du Rivau en octobre.
Les vivaces tentent de rivaliser aux flamboyants feuillages des arbres, arbustes et graminés. Les Asters Marina Wolkonski violets se sont acoquinés aux bordeaux des sedums Purple Emperor, tandis qu’à leurs côté les énormes cynorhodons de Frau Dagmar Hastrup, d’Hansa et R. Rugosa rubra ainsi que rosa Moyesi ‘ geraniums’ se mobilisent aussi pour attirer l’attention.
Douces et pures les Anémones Honorine Jobert se dressent devant le beau feuillage des Macleya Cordata.

Et dans la Foret Enchantée, les tapis de cyclamens hederifolium illuminent le sous bois. Tandis que la collection de cucurbitacées du Potager de Gargantua continue de ravir les yeux et la bouche.

travail d'octobre

Travail dans les jardins en octobre