Les Jardins

Jardinage

LA RSE AU CHÂTEAU DU RIVAU

Une Démarche De Développement Durable

Le Château du Rivau s’attache à la mise en valeur du Patrimoine culturel (Château-Jardin) dans les perspectives de développement durable. 4 piliers se regroupent dans cette démarche.

Un pilier Environnemental

BIO par Ecocert labellise notre potager. Notre propre ferme bio et des producteurs locaux et si possible BIO fournissent notre restaurant. Nous prêtons attention à la gestion des déchets, le tri sélectif, le compostage, la limitation des emballages des produits. Pour le jardinage, nous pratiquons également la gestion de l’eau et l’utilisation de produits écologiques. Le Château limite ainsi les produits phytosanitaires. Nous pratiquons le désherbage manuel et mécanique ainsi que le recyclage des bulbes en encourageant la biodiversité.

De plus, nous souhaitons sensibiliser les visiteurs aux espèces indigènes à l’aide d’outils pédagogiques. Par exemple, la création de visites thématiques sur l’environnement pour les scolaires (primaire-collège-lycée) et pour individuels (enfants – famille – adultes). Le Château du Rivau s’inscrit d’autre part dans le périmètre du Parc Régional Anjou Touraine. Pour promouvoir les itinérances douces nous sommes labélisés Accueil Velo tant pour le site touristique que pour l’hotel.

Un pilier Economique

Nous isolons les bâtiments et la consommation d’électricité est limitée (LED – géothermie). Ainsi, nous privilégions la performance énergétique des appareils producteurs d’énergie.

Un pilier Salarial

Nous faisons des entretiens individuels et suivons des formations du personnel et outils d’accueil pour les saisonniers et les nouveaux salariés. Nous avons aussi noué un partenariat avec le Centre de formation horticole de Laval qui nous permet de développer des échanges culturels entre paysagistes québecois et français.

Un pilier Sociétal

En effet, nous mettons en avant les produits et des producteurs locaux au restaurant et à la boutique du Rivau (Label oenotourisme – légumes du Rivau et de Lémeré, restaurant Locavore). De plus,  nous établissons un partenariat avec des producteurs agricoles et acteurs touristiques locaux ainsi que la labellisation Tourisme et Handicap et accueil des scolaires, respect du bien-être de la population locale. Dans ce cadre, la Ferme du Rivau s’engage dans la démarche de producteurs, restaurateurs et artisans locaux de la région Centre : © du Centre. Nous proposons un code de comportement respectueux de l’environnement humain aux visiteurs.

 

Le château du Rivau s’inscrit d’autre part dans une démarche d’entreprise responsable et engagée. Nous participons à trois actions caritatives : Jardins Ouverts pour le Neurodon qui vise à aider la recherche sur le cerveau, enfin le château du Rivau participe aux journées Tourisme et Handicap. Nous travaillons aussi avec des associations locales comme « Lire et Dire » qui aide à l’insertion des réfugiés à Chinon.

De plus, nous favorisons le tourisme local. C’est pour cela que nous sommes partenaires de Touraine Vacances, qui met en valeur les richesses du Val de Loire.

Potager du Rivau

La Biodiversité

Les préoccupations écologiques sont au coeur de la réflexion menée au Rivau lors de la conception des jardins ainsi, l’usage des plantes indigènes – qui attirent la faune prédatrice des ravageurs des jardins – est privilégié. Les fleurs simples, davantage visitées par les pollinisateurs sont préférées aux hybrides horticoles, fragiles et moins favorables à la biodiversité. Nous entamons ainsi une démarche avec la région Centre pour créer un conservatoire légumes au château du Rivau. Différentes variétés sont aussi collectionnées comme les roses, les narcisses, les iris ou les chrysanthèmes.

 

Les synergies favorables entre plantes sont systématiquement mises en oeuvre : entre les rosiers se faufilent des aromatiques comme la lavande et l’aneth, répulsifs naturels contre les pucerons. Les familles de rosiers se mélangent afin d’éviter la propagation des cryptogrammes. Nous favorisons les équilibres naturels dans le but d’attirer les insectes auxiliaires. La lutte intégrée est mise en oeuvre, avec la haie champêtre appelée ’Cassinina’ planté d’essences régionales, refuge de la faune.

 

Pour sensibiliser les générations de demain, à ces problématiques le château du Rivau propose une visite thématique sur la protection de l’environnement avec la découverte du travail du jardin, du recyclage des déchets, des auxiliaires de récolte (expo sur les abeilles – Maison des insectes), des différents habitats de la faune des jardins (bois – parc – haie) Mais aussi leur importance dans les réseaux trophiques, les relations de synergie (truffière) et l’importance de la préservation de la biodiversité (conservatoires de légumes et de roses parfumées).

Ecologie

Nous utilisons des pièges à phéromones pour lutter contre la chenille processionnaire ou le carpocapse. Chaque automne, nous étendons un compost maison sur les platebandes afin d’enrichir la terre. Le Château du Rivau privilégie les amendements organiques. Nous nourissons les plantes avec des fertilisants biologiques. En effet, les jardiniers bannissent tout engrais chimique depuis longtemps. Aussi la terre est saine, aérée par les micro-organismes. De plus, nous utilisons des broyats « maison » des déchets de végétaux en « mulch » et complètent le dispositif qui empêche les mauvaises de s’installer sans intervention de désherbants chimiques.

jardin en mai