Le Château

Histoire du Château

Accueil » Château de la loire » Histoire du Château

HISTOIRE DU CHÂTEAU MÉDIÉVAL

La famille de Beauvau

Le château médiéval du Rivau est intimement lié à l’illustre famille de Beauvau. Apparentés aux comtes d’Anjou, ils avaient le privilège dès le XIe siècle de rendre hommage à leur suzerain l’épée au côté, debout, et le chapeau sur le chef. Au XIIIe siècle, les Beauvau passèrent au service des rois de France puis furent alliés à la famille royale par le mariage d’Isabeau de Beauvau avec Jean II de Bourbon en 1454. Grands serviteurs des rois de France, de nombreux Beauvau donnèrent leurs vies pour le royaume.

 

Construit en 1420, le château est apporté en dot par Anne de Fontenay  à Pierre de Beauvau, lors de leur mariage en 1438. Ce dernier, Premier Chambellan du roi Charles VII, obtient l’autorisation en 1442 de faire fortifier son château médiéval. Pierre de Beauvau meurt à la bataille de Castillon, bataille qui met fin à la guerre de Cent ans en 1453.

 

Son descendant, François de Beauvau, Capitaine de François 1er, commença en 1510 la reconstruction des écuries monumentales qui fournissaient les étalons royaux. Il périt à la bataille de Romagne, aux côtés de Bayard, le 30 avril 1524. Son successeur Gabriel de Beauvau termina vers 1550 l’élévation de ces bâtiments très novateurs, influencés par les édifices que les grands seigneurs avaient découverts en accompagnant le Roi aux campagnes d’Italie.

Le cabinet du Seigneur de Beauvau

Jeanne D’Arc et Rabelais

Vers la fin de la guerre de Cent ans, Jeanne d’Arc et ses compagnons viennent quérir au château du Rivau, déjà renommé pour la qualité des destriers de guerre qui y étaient élevés, des chevaux d’équipage, avant le siège d’Orléans, en 1429.

 

Humanisé par la Renaissance, mi-château d’agrément, mi-château fort, le Rivau est alors une des places les plus importantes de Touraine. En effet, François Rabelais cite le Rivau et le fait offrir par Gargantua à son capitaine Tolmère en récompense de ses victoires aux guerres Pichrocolines.

 

Au grand siècle, le Rivau est épargné par Richelieu car sa sœur Françoise était mariée à Jean de Beauvau, seigneur du Rivau. Devenus princes de Lorraine, les Beauvau quittent la Touraine en 1693. Le Rivau resta dans les mains des Beauvau pendant 247 ans.

La salle Jeanne D’Arc

L’époque Moderne

Au XVIIIe siècle, le Rivau devient une terre janséniste. Puis le marquis Michel-Ange de Castellane, seigneur de Villandry, acquiert le Rivau en 1768. Le château demeura dans sa famille jusqu’en 1796.

 

Au début du XXème siècle, le sculpteur Alphonse de Moncel de Perrin, qui travailla au décor du Petit Palais à Paris, obtient le classement du Château du Rivau parmi les Monuments Historiques en 1918. Le peintre Pierre-Laurent Brenot habita ensuite le Rivau de 1960 à 1992.

 

À la fin du XXe siècle, coup de baguette magique : le Rivau, après une campagne de restauration de 10 ans, retrouve sa splendeur, et semble à nouveau s’être échappé d’un album de contes et de légendes. Suivez ce lien pour venir visiter le château médiéval.du Rivau.

Le Salon des dames au château du Rivau