Art

ORLAN

Accueil » Art au Château » Orlan au château du Rivau

ORLAN

Biographie d’ORLAN

ORLAN est l’une des artistes françaises contemporaines les plus reconnues à l’international. Née en 1947 à Saint-Etienne, cette plasticienne formée en peinture et en sculpture utilise aujourd’hui une grande variété de média. En effet, elle utilise la performance ainsi que la vidéo. Ceci en passant par des outils moins conventionnels tels que les biotechnologies ou la chirurgie plastique. C’est finalement son corps qui constitue son principal outil de travail. Ainsi, elle ne rentre dans aucune case. C’est d’ailleurs pour cela que son nom n’est ni masculin, ni féminin et qu’il s’écrit en majuscules. Actuellement, ORLAN vit et travaille entre Paris, New York et Los Angeles. C’est notamment sa reconnaissance qui lui a permis d’être exposée dans les plus grands musées et galeries du monde. La Gemäldegalerie à Berlin, le Andy Warhol Museum de Pittsburg aux Etats-Unis ou le Musée d’Orsay à Paris. L’artiste a même été conviée en 2006 comme artiste-chercheuse en résidence au Getty Research Institute de Los Angeles aux Etats-Unis. Enfin, elle a reçu des distinctions honorifiques à l’instar de la médaille de Chevalier des Arts et des Lettres obtenue en 2003.

Son oeuvre

Irrévérencieuse, voire provocatrice, ORLAN n’a pas toujours fait l’unanimité. En effet, son oeuvre est résolument féministe et libertaire. C’est pour cela qu’elle propose une remise en question des carcans sociaux, religieux, éthiques imposé aux femmes. L’une de ses premières oeuvres est une performance réalisée lors de la Foire d’Art Contemporain de 1977. Intitulée Le Baiser de l’Artiste, elle mettait le spectateur face à un choix. Ou bien il donnait un cierge à « Sainte ORLAN », ou bien il payait cinq francs dans une caisse représentant le tronc nu de l’artiste pour échanger un baiser langoureux. A travers cette performance, la plasticienne critiquait l’absurdité de la dualité.

Dans une interview donnée à ArtNet en 2012, ORLAN affirme : « j’ai inventé et sculpté mon corps pour en faire des œuvres d’art ». Ceci qui résume bien la démarche de cette artiste revendiquant la liberté de disposer de soi. L’Art d’ORLAN cherche à heurter. En effet, il ne laisse jamais indifférent et propose un regard clairvoyant sur les enjeux sociaux et technologiques d’aujourd’hui.

L’oeuvre d’ORLAN au Rivau

Dans l’exposition le Goût de l’Art, l’Art du Goût, Les femmes qui pleurent sont colères par les femmes de tête(s) d’ORLAN sera présentée. En effet, à travers ces œuvres créées pour la Sorbonne Art Gallery, ORLAN présente deux femmes en pleurs mais combatives. ces dernières sont inspirées du portrait de Dora Maar, muse de Picasso. Ainsi, en reproduisant des femmes en pleurs sur un support destiné à accueillir du liquide, l’artiste plonge le spectateur ou l’utilisateur dans une mise en abime. Le contenant devient contenu et le contenu contenant.

Découvrez l’oeuvre d’ORLAN à l’exposition « Le Goût de l’Art, l’Art du Goût » ainsi que d’autres artistes