Art

MARK DION

Accueil » Art au Château » Mark Dion au château du Rivau

MARK DION

Biographie de Mark Dion

Mark Dion est un artiste américain né en 1961 dans le Massachussetts. Il commence sa formation en étudiant à l’Ecole d’Arts de l’Université de Hartford dans le Connecticut. C’est là-bas qu’il obtient un diplôme en beaux-arts. Par la suite, il suit les cours de l’Ecole des Arts Visuels de New York. Enfin, il termine sa formation au programme d’études du Musée Whittney d’Art Américain Contemporain. Au fil du temps, il obtient un titre honorifique (doctorat en art) de l’Université de Hartford, un doctorat en lettres humaines à l’Institut Wagner de Science à Philadelphie ainsi qu’une position de « confère » à l’Université de Falmouth au Royaume-Uni.
Il a fait l’objet de nombreuses expositions à travers le monde et a reçu plusieurs prix comme le Lucida Art Award en 2008. La galerie In Situ le représente.

Son oeuvre

Le travail de Mark Dion est souvent comparé à celui d’une scientifique. En effet, avec des objets trouvés ou fouillés, tel un archéologue, l’artiste réalise des mises en scène surprenantes où se côtoient rigueur scientifique et création artistique. Aisin, il cherche à ce que le spectateur questionne les informations qu’il a apprises et la façon dont elles lui sont transmises. Qu’il comprenne comment les grandes insitutions modèlent l’apprentissagge et le savoir avant de le transmettre. On retrouve chez cet artiste une référence aux cabinets de curiosité où se mèlent science et mythes et création.

Son oeuvre au Rivau

Cette année, le Rivau vous propose de déguster l’oeuvre Table of Jelly de Mark Dion dans l’exposition Le Goût de l’Art, l’Art du Goût. Réalisée conjointement avec Dana Sherwood, cette œuvre présente un ensemble de pâtisseries, disposées sur un présentoir en pyramide. Magnifiées, ces répliques en résine aux formes sophistiquées et aux couleurs attractives sont produites à partir de moules à gelée datant du XIXe siècle. Un regard plus attentif permet de déceler quelques insectes inertes, comme piégés par ces douceurs sucrées et kitch. Le thème de la Vanité qui traverse l’histoire de l’Art se voit ainsi réinterprété sans nul retour au crâne, lieu commun de la Vanité. 

Photographie de l’oeuvre Table of Jelly de Mark Dion. Courtoisie In Situ.