Découvrir
  1. Accueil
  2.  > 
  3. Découvrir
  4.  > 
  5. Art
  6.  > 
  7. Expo Temporaire
  8.  > 
  9. Laurent Perbos

Lauernt Perbos

BIOGRAPHIE DE LAURENT PERBOS

Laurent Perbos naît en 1971 à Bordeaux ; c'est d’ailleurs de l’école d’Art de cette même ville qu’il est diplômé en peinture classique en 1997. Il vit et travaille à Paris et Marseille. Ce plasticien a exposé un peu partout en France, entre autres au Centre d'Art Contemporain Walter Benjamin de Perpignan en 2015, ainsi qu’à l’étranger comme au Brésil, en Allemagne, au Maroc ou en Italie. Il fait en outre partie de Buy-Sellf, un collectif d’artistes plasticiens visant à soutenir la création contemporaine et sa visibilité, notamment via un catalogue d’œuvres d’Art par correspondance pour faciliter le mécénat et les commandes artistiques à travers le monde.

L'OEUVRE DE LAURENT PERBOS

Son œuvre est très composite, mêlant humour et poésie, mais on entre facilement dans l’univers de l’artiste grâce à ses formes et ses couleurs bigarrées. C’est bien l’effet recherché : l’artiste crée une familiarité avec le spectateur en utilisant des objets issus de l’industrie de la consommation de masse ainsi que des images qui font partie de la culture populaire et détourne tout cela pour nous inviter à considérer différemment ce que nous pensions être du ressort de l’acquis et de l’immuable. Par exemple, il conçoit « Le plus long ballon de football du monde », s’amusant de l’omniprésence des records dans le monde du sport à travers un ballon prenant une forme très allongée. Son travail de détournements et d’assemblages a donc une dimension très ludique. Dans une interview donnée à l’occasion d’une exposition de 2016 sur le thème « Le football vu par la science » à la Cité des Sciences et de l’Industrie, Laurent Perbos affirme que l’insolite est l’une des caractéristiques de l’Art, et cela définit bien sa démarche d’être là où on ne l’attend pas. Il produit également des œuvres très poétiques telles une représentation de Niobé, figure de la mythologie grecque pleurant la mort de ses nombreux enfants ; il utilise une tête sculptée à la manière antique en y joignant des larmes aux couleurs de l’arc-en-ciel tombant sur le sol. Il fait donc entrer le spectateur dans cette légende en attirant son regard à travers des choses qu’il connaît, à savoir l’arc-en-ciel et la tête sculptée, ce qui permet de susciter un sentiment d’empathie envers Niobé.

L'OEUVRE DE LAURENT PERBOS AU RIVAU

Dans l’œuvre présentée au Rivau pour l'exposition "Hommage à Léonard de Vinci, on retrouve cette jonction entre poésie et sculpture. Perbos rend ici hommage à un artiste florentin qui, comme De Vinci, fut convié à la cour de France par François Ier : Jerôme Pacheot, actif à Tours entre 1498 et 1452. Une autre des influences du plasticien bordelais est bien sûr Léonard et son insatiable curiosité. Il mêle des éléments de style antique avec d’autres s’inspirant de la Nature en affirmant leur pouvoir lyrique.

Laurent Perbos