Art

JACQUES HALBERT

Accueil » Art au Château » Jacques Halbert au château du Rivau

JACQUES HALBERT

Biographie de Jacques Halbert

Né en 1955 à Bourgueil, Jacques Halbert suit une formation artistique à l’Ecole Brassart à Tours puis à l’Ecole des Beaux-Arts de Bourges de 1973 à 1978. C’est fin 1974, que l’artiste peint sa première cerise sur fond bleu, dès lors, ce motif ne cessera d’être le sujet de son oeuvre. A la fin des années 70, il quitte la France pour vivre aux Etats-Unis. Avec Mireille Brame, il ouvre un restaurant et bar de nuit The Art Cafe dans le East Village à New York. Jacques Halbert quitte New York après le 11 septembre. Depuis 2002, il vit et travaille à Candes Saint-Martin.

Son oeuvre

Jacques Halbert s’engage dès 1976 pour un art éphémère et comestible – en circulant dans les vernissages parisiens – habillé en chef pâtissier avec une cagette remplie de tartelettes aux cerises et de petites toiles « cerisistes ». A la suite de l’artiste suisse Spoerri qui fut le premier à inventer un néologisme le eat-art. Il crée pour l’occasion la Galerie Cerise, un triporteur qu’il transforme en galerie, en oeuvre ambulante. Son appétit d’expérience de partage de gourmandise est le suc de sa vie. Sa démarche singulière entre cerise et performance culinaire est remarquable.

L’oeuvre de Jacques Halbert au Rivau

Dans le cadre de l’exposition Le Goût de l’Art, l’Art du Goût, l’artiste a réactivé une tablette de CHOCOLART. La première avait été réalisée en 1977, en même temps que des sucettes et des esquimaux de grande dimension avec dessus l’inscription « Moi j’aime les Cerises » et le portrait de l’artiste habillé en chef pâtissier. Depuis 45 ans, l’artiste décline ce motif.

Découvrez l’oeuvre de Jacques Halbert à l’exposition « Le Goût de l’Art, l’Art du Goût » ainsi que d’autres artistes