Découvrir
  1. Accueil
  2.  > 
  3. Découvrir
  4.  > 
  5. Art
  6.  > 
  7. Expo Temporaire
  8.  > 
  9. Fabien Merelle

Fabien Merelle

BIOGRAPHIE DE FABIEN MERELLE

Fabien Merelle est un artiste français, de mère italienne, né en 1981 à Fontenay-sous-Bois. Diplômé des Beaux-Arts de Paris en 2006, il a également suivi une formation à l’école des Beaux-Arts de Xian, en Chine. D’abord dessinateur, il devient également sculpteur. Il a été pensionnaire de la Casa Velasquez, un centre d’accueil de scientifiques et d’artistes contemporains situé à Madrid. En 2010, il est le premier lauréat du Prix Canson qui récompense chaque année un artiste travaillant avec le papier. Il a déjà exposé au Château du Rivau, notamment au cours de l’exposition 2018 sur le thème « Le Beau, la Belle et la Bête » ; actuellement, il vit et travaille à Paris ainsi qu’à Tours.

OEUVRE DE FABIEN MERELLE

L’œuvre de Merelle est finalement très imprégnée par le dessin, puisque même ses sculptures sont conçues comme des transpositions en volume de croquis. Son travail est formellement très réaliste, mais les thèmes en appellent à l’imaginaire et à la rêverie du spectateur. Par exemple, dans sa sculpture « Pentateuque », il se représente portant un éléphant sur son dos ! Le plasticien franco-italien s’auto-représente en effet dans plusieurs de ses œuvres, utilisant son corps comme médium artistique, ce qui lui permet paradoxalement aussi bien d’explorer sa propre identité que de l’effacer pour représenter une personne anonyme et donner un caractère universel à son travail.

L'OEUVRE DE FABIEN MERELLE AU RIVAU

Après sa participation à l'exposition Hommage à Léonard de Vinci, Fabien Mérelle revient exposer exposer au Rivau. Il présente un dessin emprunt d'un grand réalisme comme à son habitude représentant un dindon. Chaque détail est minutieusement représenté et un constate que le dindon tient un humain dans sa bouche. Avec cette image il présente la noblesse d'un animal uniquement apprécié pour sa chair.

fabien merelle, dessin, canson, dindon

Fabien Mérelle, Didon, crayon sur papier