Découvrir
  1. Accueil
  2.  > 
  3. Découvrir
  4.  > 
  5. Art
  6.  > 
  7. Expo Temporaire
  8.  > 
  9. Fabien Merelle

Fabien Merelle

BIOGRAPHIE DE FABIEN MERELLE

Fabien Merelle est un artiste français, né en 1981 à Fontenay-sous-Bois. Il vit et travaille à Tours. Diplômé des Beaux-Arts de Paris en 2006, il reçoit une bourse pour étudier à l’académie l’académie des Beaux-Arts de Xian, en Chine. Grâce à ce voyage, il approfondit les techniques de l’encre de Chine. Il a été pensionnaire de la Casa Velasquez, un centre d’accueil de scientifiques et d’artistes contemporains situé à Madrid. En 2010, il est le premier lauréat du Prix Canson qui récompense chaque année un artiste travaillant avec le papier. Il a déjà exposé au Château du Rivau, notamment au cours de l’exposition 2018 sur le thème « Le Beau, la Belle et la Bête » ; actuellement, il vit et travaille à Paris ainsi qu’à Tours.

SON OEUVRE

Ses œuvres dessinées avec virtuosité à l’encre noire ou à l’aquarelle sont inspirées par son vécu et son entourage, mis en scène manière ironique, cruelle mais paisible. Il imagine des scènes oniriques, souvent surréalistes où il se représente toujours vêtu d’un pyjama bleu rayé et d’un tee-shirt blanc. Tel un rêveur, l’artiste imagine des greffes entre l’humain et le végétal jusqu'à créer des sculpture comme celle de bois où sa propre histoire se superpose à celle de Léonard de Vinci crée pour le château du Rivau (Merle, Merelle, Faucon, Tourterelle) lors de l’ hommage au grand maitre toscan en 2019. Merelle explique que c’est la finesse du trait, la délicatesse qi se dégage de l’autoportrait dit de Turin qui a provoqué sa vocation d’artiste.

L'OEUVRE DE FABIEN MERELLE AU RIVAU

Après sa participation à l'exposition Hommage à Léonard de Vinci, Fabien Mérelle revient exposer au Rivau. Avec « Le dindon », l’artiste procède à un étrange retournement dans le genre de la nature morte : l’animal est surdimensionné. Lui-même se métamorphose en une sorte de Jonas que le volatile géant est sur le point d’engloutir. Les codes de la nature morte animalière sont détournés. Le sujet n’est plus l’ homme et sa proie (l’animal), mais la bête endosse le rôle de héros. A priori absurde, ce merveilleux dessin dévoile le merveilleux et le fantastique.

fabien merelle, dessin, canson, dindon

Fabien Mérelle, Didon, crayon sur papier. Collection privée.