Château et Jardins
  1. Accueil
  2.  > 
  3. Château et jardins
  4.  > 
  5. Art au Château
  6.  > 
  7. Expo Temporaire
  8.  > 
  9. Expo 2011

Paul Rouillac au château du Rivau

Expo 2011 : Paul Rouillac

Le vent est un des éléments de la vie du jardin comme le soleil et la pluie. Paul Rouillac, jeune artiste originaire du Val de Loire créé des oeuvres mobiles dans un univers féerique. Il y exprime un équilibre en vertige et stabilité au fil de la promenade dans les jardins du Rivau.
Dans la Forêt Enchantée du Rivau, ce sont 3 mobiles qui nous stimulent, un peu comme ceux placés au-dessus du berceau des bébés. Le premier intitulé « châteaux dans le ciel » est composé de cabanes d’oiseaux imaginaires, le second « les sept nains » fait tourner la tête à ces petits êtres bienveillants, rouges de plaisir. Le troisième appelé « refuges pour pioupious » fait virevolter des nichoirs, lançant un défi aux oiseaux de la forêt.

Paul Rouillac au Château du Rivau




Une périgrination artistique

Un peu plus loin, au Bois Amoureux, en prenant un peu de repos dans les hamacs, on aperçoit le vol de lucioles rouges semblables à des petits coeurs.

Dans les buis quadricentenaires du Chemin Décisif, si l’on scrute les profondeurs de leur feuillage, l’oeil découvre « les arcs-en-ciel » sorte de jouets mobiles semblables à ceux chargés de divertir les jeunes enfants. Au Clin d’oeil c’est le manège des « bouches de braises », animaux fantastiques, qui surprend et fait ouvrir la bouche d’étonnement .

En écarquillant les yeux, on aperçoit sans doute à la rotonde du sentier des parfums le vol de moulin à vent « tu me fais tourner la tête » aux couleurs de l’arc-en-ciel. Enfin à l'intérieur du restaurant près du pressoir, un jardin suspendu laisse des pots de lierre tournoyer au fil d'un courant d'air.

Objets de l’enfance, manèges déréglés et fragiles, ces mobiles en trois dimensions, dansent au rythme d’une légère brise, et invitent au rêve et à la quiétude.

Rouillac au château du rivau